Numéro  2021   July
JEAN-PAUL II ET LA DOCTRINE SOCIALE DE L’ÉGLISE

Lorsque, le 16 octobre 1978, les cardinaux réunis en conclave ont élu le cardinal Karol Wojtyła comme successeur de saint Pierre, le choix a été quelque peu surprenant : il était le premier pape non italien depuis Hadrien VI (élu en 1522) et, surtout, il venait de l’Est, d’au-delà du rideau de fer, c’est-à-dire de Cracovie, en Pologne. Peu de gens auraient imaginé que le nouveau Pape était sur le point de provoquer un renouveau de la doctrine sociale de l’Église (DSE). Pourtant, on aurait pu s’en douter si l’on avait examiné son profil biographique : son expérience directe de la...

L’ESPRIT DES SYNODES

Le lancement du Synode sur la Synodalité le 9 octobre dernier nous invite à nous demander ce que signifie être Église aujourd'hui et quel est son sens dans l'histoire. Cette question est également à la base du Chemin synodal que l'Église italienne est en train de lancer, et du Chemin synodal qui est en cours ou en train d'être lancé en Allemagne, en Australie et en Irlande. Ceux qui ont suivi les assemblées du Synode des évêques ces dernières années ont certainement pu constater combien s’est manifestée la diversité qui façonne la vie de l'Église catholique. Si, à une certaine...

UNE CONFÉRENCE ORGANISÉE PAR “LA CIVILTA CATTOLICA” ET  “GEORGETOWN UNIVERSITY” UN AN APRÈS “FRATELLI TUTTI”

Les 8 et 9 novembre, une conférence s'est tenue au siège de "La Civiltà Cattolica", organisée par notre revue et par l'Université de Georgetown à Washington D.C., intitulée "La culture de la rencontre : l'avenir du dialogue interculturel et interreligieux"[1]. Ce fut le résultat d’une collaboration entre ces deux vieilles institutions de la Compagnie de Jésus, qui a débuté il y a deux ans et continue de porter ses fruits. Parmi ceux-ci, nous aimerions mentionner un "forum chinois pour le dialogue entre les civilisations"[2]. Le Saint Père François a envoyé une lettre pour l'occasion, que nous publions. Ci-dessous, comme documentation...

LA CHRISTOLGIE DU FILS DE L’HOMME

  Introduction Pendant des siècles, et dès la période de rédaction des évangiles, les chrétiens ont cherché à formuler comment le mystère de Dieu se révélait dans la personne de Jésus qu’ils confessaient comme Christ. Comment Jésus, visage parfaitement ressemblant du Père, révélait la nature intime de Dieu, le Dieu unique d’Israël. Ce n’était pas une mince affaire tant mots et concepts manquaient. Comment maintenir le cœur de la foi monothéiste tout en reconnaissant une forme de complexité au sein même de la divinité ? Comment maintenir l’affirmation de la parfaite humanité de Jésus, « semblable à nous en toutes...

DROIT ET BONNE GOUVERNANCE ECCLÉSIALE-Le « vademecum » pour les cas d’abus sexuels et la réforme du droit pénal canonique

Dans les premiers mois de 2020, en présentant dans ces pages les réglementations alors récentes dans le domaine de la protection des mineurs et des personnes vulnérables, promulguées après la réunion des évêques et des supérieurs généraux convoquée par le pape François en février 2019, nous avions souligné qu’il s’agissait d’avancées très importantes, mais qu’il en manquait encore deux pour répondre aux attentes exprimées alors : la publication d’un « vademecum » pour les évêques et les supérieurs et la promulgation du nouveau livre VI du Code de droit canonique, sur le droit pénal de l’Église[1]. Ces deux étapes ont également été franchies...

CONTRE LE TRIOMPHALISME ET LA MONDANITÉ SPIRITUELLE

La tentation du triomphalisme – le christianisme sans la croix – et sa forme plus subtile – la mondanité spirituelle – est difficile à reconnaître. S’il y a un thème qui revient avec une fréquence particulière dans le magistère de Bergoglio-François, c’est bien celui-là[1]. Dans l’exhortation apostolique Evangelii gaudium, François l’a mis noir sur blanc en prononçant le « non à la mondanité spirituelle ». L’alternative est entre une Église en mouvement pour évangéliser le monde et une Église envahie par la mondanité spirituelle : « C’est une terrible corruption sous l’apparence du bien. Il faut l’éviter en mettant l’Église en mouvement de sortie...

Auteurs de cette édition