UNORTHODOX-FEMME, RELIGION ET LIBERTÉ-Une série Netflix de 2020
Last Updated Date : 5 février 2021
Published Date:1 juillet 2020

Diffusée à partir du 26 march 2020, Unorthodox appartient à ce relativement nouveau concept de mini-série ou série courte. Réalisée par Maria Schrader, écrite par Anna Winger et Alexa Karolinski, elle est puissamment interprétée par Shira Haas, qui impressionne par sa versatilité émotionnelle et l’énergie intense qui émane de sa personne pourtant menue. Y jouent aussi Amit Rahav, Jeff Wilbursch, Ronit Asheri, Dina Doron, Tamar Amit-Joseph, Safinaz Sattar. Coproduction germano-américaine, elle comprend seulement quatre épisodes. Elle dit beaucoup en peu de temps.

 

Une série de qualité

Cette série est remarquable à plus d’un titre. Tirée d’une histoire vraie, celle de Deborah Feldman, une jeune fille issue de la communauté juive orthodoxe hassidique Satmar. Celle-ci a publié en 2012 une autobiographie intitulée Unorthodox : The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots (Simon & Schuster, 2012). La série tisse ensemble, par un dispositif de flashbacks, la vie passée de cette jeune femme dans le quartier de Williamsburg à Brooklyn, avec sa nouvelle vie à Berlin où elle a fui. Le choix a été fait de rester fidèle au livre pour ce qui est du passé, mais d’inventer un scénario fictionnel pour ce qui est de la partie berlinoise. Cela permet d’ajouter un fort élément de tension dramatique à l’histoire lorsque le mari de l’héroïne part à sa recherche pour la convaincre de revenir à New York.

Deborah Feldman a été en contact avec l’équipe du film et a accepté ces changements. De fait, la série assume son côté partiellement fictionnel qui contribue certainement au succès du scénario en créant un suspense presque irrespirable. Des acteurs remarquables, issus en grande partie du milieu juif orthodoxe, un tournage majoritairement réalisé en yiddish, une réalisation sophistiquée, une volonté de ne pas vilipender une religion mais de conter l’irrésistible aspiration à la liberté d’une jeune femme originale et forte, tout cela fait de Unorthodox une œuvre originale et une indéniable réussite. Revenons sur quelques éléments de contexte.

This article is reserved for paid subscribers. Please subscribe to continue reading this article
Subscribe

 

 

[1] Cf. le roman Eishes Chayil [Judy Brown], Hush, Bloomsbury, NY, 2010. Ainsi que le film documentaire M (comme Menahem) de Yolande Zauberman sorti en 2019, récompensé aux Césars 2020.

[2] Cf. The New York Jewish Week du 9 février 2012 (online)

[3] Cf. la thèse récente du Père Luca Castiglioni du séminaire de Milan: Filles et fils de Dieu. Une manière d’articuler égalité baptismale et différence sexuelle. Paris, Cerf, 2020.