Numéro  2019-0719   June
« TROUVER UN SENS À L’AVENTURE DU MONDE ». La nostalgie des valeurs

Le Card. Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, reprenant quelques réflexions de Benoît XVI, a parlé du monde laïque comme de cette culture dont l’hypercriticisme, en particulier à l’égard de l’Église, révèle la nostalgie de quelque chose de grand et de pur, indissolublement lié au cœur de l’homme[1]. Pour les chrétiens, l’observation n’est pas nouvelle. Cependant, cela reste toujours vraie, même en temps de sécularisation : non seulement la nostalgie de ce qui l’Église enseigne et que pour la plupart des gens semble être tombé en désuétude, mais également la nostalgie de tout ce qu’il faut pour que l’homme respecte la conscience...

SOLIDARITÉ PROPHÉTIQUE POUR NOTRE MAISON COMMUNE

Beaucoup de personnes et des communautés entières veulent protéger l’environnement de toute forme d’exploitation illimitée et de la destruction injustifiée. Leur engagement n’est pas apprécié de tous. Souvent, elles doivent faire face à une résistance forte et violente.   Des martyrs pour protéger notre maison commune En Afrique, un exemple tragique est le cas de Ken Saro-Wiwa (1941-95), écrivain, producteur de télévision, militant environnemental et membre du peuple Ogoni du Delta du Niger. Dans cette région, à partir des années 1950, l’extraction du pétrole par la société Shell a causé de très graves dommages environnementaux. Porte-parole et président du Mouvement...

« L’EAU N’A PAS D’ENNEMIS » Disponibilité et accessibilité de l’eau : Une valeur éthique

« L’eau n’a pas d’ennemis » dit un proverbe qui circule dans le sud du Nigeria. Dans ces régions, l’eau, en plus d’être omniprésente dans les dictons populaires, a inspiré les noms de beaucoup de personnes : par exemple, Ameze, dont le nom complet est Ameze i si ofo, signifie « l’eau douce ne fait pas transpirer » ; Amenaghawon, qui est en réalité Amenaghawon i le s’omwan, littéralement « l’eau à laquelle vous avez droit ne vous manquera jamais » ou « le destin d’une personne est unique » ; Eze i mwen eghian, qui se traduit littéralement par « la rivière n’a pas d’ennemis » ; Amenovbiye, qui transforme métaphoriquement l’eau en...

L’OCCIDENT ET LA RUSSIE. Les racines culturelles d’une confrontation

Après la fin de l’Union soviétique, non seulement l’élite pro-occidentale russe mais aussi la vaste majorité de la population avaient l’espoir de devenir une partie de la communauté occidentale, ou plutôt de redevenir une partie de l’Europe après avoir suivi sa propre voie à partir de la Révolution d’octobre. On pensait que ce serait un parcours naturel pour la Russie. Cependant, après toutes les tergiversations des années 1990, il est devenu évident, déjà au cours du second mandat de Poutine, que ce parcours n’allait pas du tout de soi. L’Europe ne voulait pas de la Russie, qui, pour sa part,...

LA LIBERTÉ DE L’HOMME EST-ELLE UNE « INVENTION » DE LA BIBLE ? Les personnages bibliques entre drame et tragédie

En 1946, Erich Auerbach publia son ouvrage le plus célèbre : Mimesis. Dans le chapitre intitulé « La cicatrice d’Ulysse », il propose une juxtaposition originale entre les personnages bibliques et ceux du monde homérique[1]. Partant de cette intuition, les études comparant l’Écriture à la littérature grecque, épique et tragique se sont multipliées[2]. Le héros, tel que la tragédie grecque nous le présente, est victime de forces qu’il ne peut ni contrôler ni comprendre. La vision tragique l’isole devant un monde arbitraire et capricieux. Les personnages de l’histoire biblique sont-ils, eux aussi, déterminés par des forces qui les dépassent ou sont-ils vraiment libres...

FAIRE FACE À UN SYSTÈME INHABITUEL. La veuve du deuxième Livre des rois

Au début du printemps 2014, en une soirée froide, un groupe d’environ 50 personnes portant des chemises bleues était rassemblées sur le trottoir devant le siège d’une célèbre banque américaine. Ils avaient allumé des torches et beaucoup de clients de la banque ont raconté des histoires d’arrêt de crédit, de désorganisation et de négligence qui les avaient noyés dans des dettes et exposés à des saisies injustes, en particulier parmi les clients de la communauté de couleur. Verjie, une infirmière, parle dans un mégaphone. Il a vécu près de vingt ans à Cambria Heights, dans le quartier de Queens, à...

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET PERSONNE HUMAINE. Perspectives chinoises et occidentales

Du 3 au 5 avril dernier, un séminaire sur invitation consacré à l’intelligence artificielle (IA), sponsorisé par le China Forum for Civilizational Dialogue (une organisation née de l’engagement commun de La Civiltà Cattolica et de l’université de Georgetown) et du Conseil pontifical pour la culture, s’est tenu à l’Université Santa Clara (Silicon Valley, Californie). L’événement fut organisé à l’initiative Tech & the Human Spirit de l’Université de Californie. La réunion a rassemblé, en plus des deux auteurs des présentes réflexions, onze participants, des chercheurs venus de Chine, des États-Unis et de l’Europe, pour examiner comment les grands changements en cours...