Numéro  2018   April
DIVERSITÉ ET COMMUNION PARMI LES PREMIERS CHRÉTIENS La genèse du Nouveau Testament

Pour nous replonger dans le monde religieux du premier siècle, il nous faut faire un effort important. Il s’agit d’un monde très différent de celui que nous connaissons. Ne serait-ce que parce que le terme ‘religion’ ne désigne pas toujours les mêmes réalités que pour nous. Un monde dans lequel le christianisme est une réalité minuscule. La parabole de l’Évangile, évoquant une petite graine devenant un grand arbre, est vraiment adaptée pour parler des débuts du christianisme ! Un arbuste très petit mais sur lequel des branches diverses poussent très vite pour poursuivre la métaphore.   Un monde religieux Tout...

LA DOCTRINE DE LA TRIBULATION

Pourquoi proposer de nouveau aujourd’hui un texte du père Jorge Mario Bergoglio qui date de Noël 1987 ? Avant de répondre à cette question, il est nécessaire de comprendre le contexte dans lequel il a été écrit.  Le père Bergoglio signe là une courte préface à un recueil de huit lettres écrites par deux préposés généraux de la compagnie de Jésus (Las cartas de la Tribulación, Buenos Aires, Diego de Torres, 1988). Sept sont du supérieur général Lorenzo Ricci, écrites entre 1758 et 1773, et une du supérieur général Jan Roothan, de 1831. Elles nous parlent d’une grande tribulation : la suppression de...

« PARRHESIA » : la liberté de parole dans le christianisme primitif

Le philosophe Michel Foucault qualifie la parrhésie de « franchise, ouverture de cœur, ouverture de parole, ouverture de langage, liberté de parole[1] ». Il ne s’agit pas cependant de dire ce que l’on veut sous la forme que l’on veut, car la parrhésie est de nature une attitude éthique, dans la mesure où ce que l’on a à dire, on le dit « parce que c’est nécessaire, parce que c’est utile, parce que c’est vrai[2] ». La parrhésie est donc liée à la vérité et au bien, et cela exclut la diffamation, la désinformation, tandis que la satire est admise[3].   La « parrhésie...

LA RÉFORME DE LA CURIE : LES « COLLABORATEURS » APOSTOLIQUES

Possédons-nous, à propos des collaborateurs de Pierre, des données qui pourraient alimenter une analogie entre eux et la Curie romaine ? Les lettres de Paul apportent-elles la preuve de l’existence d’une multiplicité de « collaborateurs » capable de fournir une vision qui illumine la réalité de la Curie et sa réforme ? Où pouvons-nous trouver quelques précédents, ou tout au moins quelque analogie antique capable de fournir une intuition pour illuminer, au niveau théologique, une réforme de la Curie romaine qui aille au-delà de simples changements légaux et d’une restructuration bureaucratique[1] ?   Les guides apostoliques et leurs collaborateurs Les Épîtres de Paul, les Actes...

LA QUESTION DU QATAR

Pour beaucoup d’observateurs, la politique moyen-orientale de l’administration Obama a été d’une prudence excessive, surtout dans un moment de grande tension et de violence dans cette région. En Libye, on a reproché au président Obama d’être resté « dans les coulisses ». En Syrie, après l’établissement de la « ligne rouge » sur l’usage des armes chimiques, l’absence de bombardement des arsenaux chimiques syriens de gaz toxiques a été étiquetée par les faucons de la droite, et inévitablement par la presse, comme un manque d’esprit combatif. On néglige trop souvent l’acceptation par Obama de la proposition du président russe Vladimir...

P. ANGELO SECCHI : Jésuite et savant

Cette année voit le 200e anniversaire de la naissance du père jésuite Angelo Secchi (Reggio Emilia, 28 juin 1818 – Rome, 26 février 1878). Il a été astronome, géodésien et fondateur de la spectroscopie astronomique. À partir de 1849, il a dirigé l’observatoire du Collège romain, le renouvelant profondément avec la construction du premier observatoire astrophysique d’Europe : c’est pour cette raison qu’il est considéré le fondateur de l’astrophysique stellaire et solaire. Le 26 février dernier s’est tenue à Rome, en l’église de Saint-Ignace-de-Loyola au Champs-de-Mars, une concélébration solennelle à sa mémoire, présidée par S. Exc. Mgr Luis Ladaria, préfet...

L’HUMOUR DE DIEU

Le thème de l’humour dans la littérature religieuse, et dans notre revue, n’est certes pas nouveau[1]. Nous pensons cependant qu’un petite Note pourra aider les lecteurs à raviver une donnée fondamentale de l’existence humaine qui, par ailleurs, nous semble menacée, en particulier dans notre société occidentale, où les conflits et les tensions quotidiens courent toujours le risque de se radicaliser et de s’exaspérer, perdant de vue la modération qu’engendre l’humour ou, pourrait-on dire d’un terme équivalent, l’ironie[2]. Nous espérons que ce thème sera apprécié, considérant que nous avons tous besoin d’humour, même ceux qui s’occupent de sciences laïques comme les...

Auteurs de cette édition