Numéro  2020   February
L’ARBRE MONDE. En marge du synode sur l’Amazonie

Il est remarquable que les deux prix littéraires les plus fameux aux États-Unis – le « Pulitzer Price for Fiction » et son équivalent « for Poetry » – aient été décernés en 2019 à deux écrivains ayant affronté la même question – celle du rôle des arbres dans l’expérience humaine. À travers son œuvre, le poète Forrest Gander (couronné pour son recueil élégiaque Be With) illustre ce que certains ont appelé l’écopoésie, fidèle en cela à sa double formation, en littérature et en géologie. C’est le landscape qu’il explore, scrutant notre appartenance au monde minéral et végétal. “There, in...

L’ATTENTE DE L’INATTENDU

La naissance de Jésus ouvre – on le sait – le récit de l’Évangile de Matthieu et celui de Luc, avec des points de vue différents liés aux contextes historiques dans lesquels ils ont pris forme. L’Ancien Testament, pourtant imprégné de l’attente du Messie, ne donne pas de références explicites sur l’événement, mais une série de passages peuvent nous aider à découvrir le sens du récit évangélique. Ces passages, dans leur ensemble, sont centrés sur le thème biblique de la venue de Dieu pour le salut du peuple et innervent la liturgie de l’Avent, en préparation à la solennité de...

NE RIEN FAIRE. Une activité précieuse et ardue

La difficulté d’être avec soi-même Un temps pénible d’arrêt forcé – par exemple, celui causé par le confinement pour éradiquer la pandémie du coronavirus – peut aussi être un motif de précieux enseignements. Certains se sont posé la question de la signification de cette grave épidémie, y compris de ce point de vue. Parmi les nombreuses réflexions possibles, nous voudrions en reprendre une qui est bien connue de la tradition spirituelle : prendre le temps de simplement ne rien faire.   On peut occuper le temps, le tromper, le remplir, le tuer, peut-être en étant devant la télé avec une bière...

LE CŒUR DE « QUERIDA AMAZONIA ». « Déborder en chemin »

Comment doivent être résolus les problèmes selon le pape François, et en particulier ceux posés par l’Amazonie ? La réponse se trouve dans un terme espagnol qui revient à cinq reprises dans l’Exhortation apostolique Querida Amazonia et qui est le moteur ou, mieux, le cœur battant du texte. Mais en réalité, en général, il est au cœur de la manière dont le pape François lui-même voit les choses. Ce terme est desborde ou, sous sa forme verbale, desbordar. Il est difficile de le traduire dans d’autres langues en utilisant toujours le même mot. Nous pourrions dire déborder, surabonder, regorger…   Face...

COMMENTAIRE DE L’EXHORTATION APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS « QUERIDA AMAZONIA »

Splendeur, drame, mystère : ce sont les trois mots avec lesquels le pape François offre au peuple de Dieu et à toutes les personnes de bonne volonté Querida Amazonia (Amazonie bien-aimée), son exhortation apostolique post-synodale publiée à la suite du Synode spécial sur l’Amazonie qui s’est tenu à Rome du 6 au 27 octobre 2019[1]. Célébrant cet événement au cœur du catholicisme, à Rome, l’Église est partie à la recherche de prophéties, déplaçant son centre de gravité de la zone euroatlantique et pointant directement vers une terre de gigantesques contradictions politiques, économiques et écologiques. François est en quête de solutions qui...

CROIX ET RÉSURRECTION

« Avant la fête de la Pâque, Jésus sachant que son heure était venue, l’heure de passer de ce monde au Père, lui, qui avait aimé les siens qui sont dans le monde, les aima jusqu’à l’extrême » (Jn 13,1). Par ces paroles, l’Évangile de Jean ouvre le récit de la passion, l’accomplissement d’une vie dépensée pour les hommes dans le partage et l’amour, dans l’obéissance totale au Père, jusqu’au don extrême de soi. « C’est achevé ! » (Jn 19,30), dira Jésus sur la croix, pour sceller une offrande qui ne connaît ni réserves ni repentances. Certains manuscrits de la Vulgate ont ajouté « tout »,...