Numéro  2018   February
CHERCHER ET TROUVER LA VOLONTÉ DIVINE

Saint Ignace de Loyola décrit ainsi la fin assignée à celui qui prêche et qui reçoit les Exercices spirituels : « Chercher et [à] trouver la volonté de Dieu dans le règlement de sa vie, en vue de son salut.[1] » Après s’être disposé à vouloir la purification de son cœur, celui qui pratique les Exercices doit combattre pour atteindre cette fin suprême. C’est la fin même de la vie chrétienne. Chercher et trouver la volonté de Dieu, qu’est-ce que cela signifie ? En Dieu, il se trouve une volonté qui est sa propre essence. Vouloir la volonté de Dieu, c’est donc vouloir Dieu lui-même. Et puisque la...

« EN QUOI DONC NOTRE PEUPLE A-T-IL ÉTÉ CRÉATIF ? » Conversation avec les jésuites du Chili et du Pérou

Mardi 16 janvier 2018, à l’issue de la première journée complète de son voyage apostolique au Chili et au Pérou, le pape François a rencontré, aux alentours de 19 h, quatre-vingt-dix jésuites chiliens au « Centro Hurtado » de Santiago du Chili. Arrivé sur place, il a pu voir la reproduction d’une fourgonnette verte, de marque Ford, avec laquelle saint Alberto portait assistance aux marginaux de la ville : un véritable symbole de passion apostolique. Le pape a été accompagné par le provincial, le père Cristián del Campo, dans la chapelle où est conservée la dépouille du jésuite saint Alberto...

LA QUESTION DE JÉRUSALEM CAPITALE

La déclaration de Donald Trump sur Jérusalem Le 6 décembre 2017, le président des États-Unis, Donald Trump a officiellement reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël, ajoutant que l’ambassade américaine y serait transférée dès que possible. Le président a présenté cette décision comme étant un « pas nécessaire dû depuis longtemps » et que ses prédécesseurs n’avaient jamais eu le courage d’accomplir. De fait, en 1995, sous la présidence de Bill Clinton, le Congrès avait déjà reconnu Jérusalem comme « capitale d’Israël ». En même temps, il avait demandé au président de signer une « exemption » juridique pour que l’ambassade américaine soit maintenue à Tel-Aviv, en accord...

« IL Y A PLUS DE BONHEUR À DONNER QU’À RECEVOIR » Réflexions anthropologiques et théologiques sur Actes 20, 35

Saint Luc a écrit deux livres qui sont étroitement liés entre eux : l’Évangile et les Actes des Apôtres. Entre ces deux textes, au-delà des parallèles théologiques, il existe de nombreuses similitudes verbales[1]. Cependant, une exception apparente surprend parfois. Dans les Actes, à la fin du discours de saint Paul à Milet, un dit en forme de maxime est solennellement attribué à Jésus. Ce grand discours d’adieu, que Paul adresse à ses frères chrétiens, se conclut par les paroles : « De toute manière je vous l'ai montré : c'est en peinant ainsi qu'il faut venir en aide aux faibles et...

LES UNIVERSITÉS CATHOLIQUES ENTRE DIALOGUE ET ANNONCE

Les nombreuses universités catholiques présentes dans le monde entier jouent un rôle important, permettant à leurs étudiants de parvenir à une compréhension plus profonde de la foi chrétienne. Ainsi, pour le Synode des évêques qui se tiendra en octobre 2018 et qui aura pour thème « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », la manière dont ces universités accomplissent leur travail intellectuel et éducatif est importante. La relation entre dialogue et annonce est un aspect qui présente des implications importantes pour l’œuvre des universités catholiques : apporter la bonne nouvelle de Jésus-Christ au monde, et surtout aux jeunes, est...

Auteurs de cette édition