MÉDITERRANÉE, FRONTIÈRE DE PAIX
Published Date:7 juillet 2020

Soixante évêques en provenance de 20 pays — d’où le sous-titre de Méditerranée, frontière de paix[1] — se sont réunis du 19 au 23 février 2020, non par hasard, à Bari, ville qui avait déjà été en 2018 le théâtre d’une importante rencontre de prière œcuménique[2] qui avait vu se réunir autour du pape François les patriarches et les chefs des Églises du Moyen-Orient.

This article is reserved for paid subscribers. Please subscribe to continue reading this article
Subscribe

 

 

[1] Cf. www.mediterraneodipace.it

[2] Cf. « Chrétiens ensemble pour le Moyen-Orient », Bari, 7 juin 2018.

[3] D. Abulafia, The great Sea. A Human History of the Mediterranean, Oxford – New York, Oxford University Press, 2011 (in it., Il grande mare. Storia del Mediterraneo, Milan, Mondadori, 2013, 614 p.)

[4] Pape François, Discours à l’occasion de la Conférence « La théologie après “Veritatis gaudium” dans le contexte méditerranéen » (www.vatican.va/content/francesco/fr/speeches/2019/june/documents/papa-francesco_20190621_teologia-napoli.html), Naples, 21 juin 2019.

[5] Pace nel Mediterraneo. Il pensiero di Giorgio La Pira, Firenze, Polistampa, 2019, 78, cité par Mgr Raspanti lors de son discours prononcé à l’ouverture de la Rencontre et intitulé Alla ricerca della vocazione mediterranea, 19 février 2020.