LES « JUIFS » ET LE « JUDAÏSME » DANS L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE. Une révolution dans l’interprétation
Last Updated Date : 5 juin 2020
Published Date:3 juin 2020

La transformation des relations entre Juifs et Chrétiens est l’une des grandes révolutions du 20ème siècle. Pendant des siècles, on a souvent enseigné aux chrétiens à lier les mots « juif » et « judaïsme » aux royaumes du péché, de la rébellion, des ténèbres et du mal par le biais d’une interprétation mal comprise des textes bibliques, considérés par les catholiques comme « la parole de Dieu ». Au siècle dernier, et en particulier après la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de chercheurs ont documenté le développement d’un « enseignement du mépris », une expression inventée par l’historien juif français Jules Isaac, un survivant de l’Holocauste.

This article is reserved for paid subscribers. Please subscribe to continue reading this article
Subscribe