LES CHIFFRES DE L’ÉGLISE DANS LE MONDE
Last Updated Date : 5 février 2021
Published Date:7 juillet 2020

Comme on le sait, la vitalité de l’Église et, surtout, la foi qui anime ses pasteurs et ses fidèles ne peuvent être mesurées par des chiffres et des statistiques. Dieu seul connaît la relation mystérieuse et unique qui l’unit à des personnes qui se disent catholiques et qui constitue l’essence de la foi.

Cependant, même l’Église, comme toute réalité humaine visible, ne peut pas vivre en dehors des dimensions de l’espace et du temps ni renoncer à mesurer de quelque façon ses propres dimensions quantitatives, sans prétendre que celles-ci expriment plus que ce qu’elles peuvent offrir. C’est pourquoi le Bureau central des statistiques de l’Église a publié l’Annuaire pontifical 2020 et l’Annuarium Statisticum Ecclesiae 2018. Du premier, nous rapportons, comme d’habitude, quelques statistiques qui aident à se faire une idée du « mouvement » qui s’est produit dans les dimensions de l’Église elle-même et de ses membres. Les comparaisons ont été faites entre 2013 et 2018, c’est-à-dire des 5 premières années du pontificat du pape François.

Du point de vue des structures, depuis 2019, 4 nouveaux sièges épiscopaux, 1 éparchie, 2 prélatures territoriales, 1 exarchat apostolique et 1 administration apostolique ont été érigés.

Le nombre d’évêques dans le monde a augmenté, passant de 5 173 à 5 377 (3,9 % de plus). Les augmentations les plus importantes (plus de 4 %) se sont produites en Océanie, en Amérique, en Asie et en Europe, tandis qu’en Afrique, elles étaient de + 1,4 %.

En ce qui concerne les catholiques baptisés, entre 2013 et 2018, on a vu une réduction du poids relatif des pays européens et de l’Amérique du Nord mais une augmentation d’incidence de toutes les autres zones géographiques. Au cours de ces années, le nombre de catholiques dans le monde a augmenté de près de 6 %, passant de 1 milliard 254 millions à 1 milliard 329 millions, soit une augmentation de 75 millions. Fin 2018, les catholiques représentaient un peu moins de 18 % de la population mondiale. Ce pourcentage est resté pratiquement inchangé au fil des ans. Voulant être plus précis, le pourcentage le plus élevé se trouve dans les Amériques, avec 63,7 catholiques pour 100 habitants ; l’Europe suit avec 39,7 catholiques pour 100 habitants, l’Océanie avec 26,3 et l’Afrique avec 19,4. L’incidence la plus faible est celle de l’Asie (3,3 % de catholiques pour 100 habitants), en raison de la large diffusion des religions non chrétiennes sur ce continent.

This article is reserved for paid subscribers. Please subscribe to continue reading this article
Subscribe