LE PAPE FRANÇOIS, LES VACCINS ET LA SANTÉ MONDIALE
Last Updated Date : 31 décembre 2021
Published Date:30 décembre 2021

Alors que nous vivons les conséquences tragiques de la pandémie de la Covid-19, il est utile de réfléchir au processus actuel de vaccination et, en particulier, à la contribution novatrice de l’enseignement et de l’action du pape François à cet égard. Michael Rozier, jésuite et maître de conférences en gestion et politique de la santé, a réfléchi à l’importance de l’engagement en matière de santé et a identifié trois domaines synergiques : la pratique traditionnelle de la santé, la santé publique et la santé mondiale . Nous suivrons ici cette approche tripartite.

Pratique traditionnelle de la santé

Tout au long de l’histoire chrétienne, depuis Jésus, l’accompagnement des malades et les soins qui leur sont prodigués font partie intégrante de la vie de foi personnelle et ecclésiale. L’histoire chrétienne est parsemée de croyants individuels, de confréries, de congrégations et d’innombrables religieuses et religieux qui l’enrichissent de leur générosité au service des malades et des personnes ayant besoin d’aide. Le christianisme a permis et encouragé, sur tous les continents et de multiples manières, la création d’hospices, d’hôpitaux et de cliniques, c’est-à-dire de structures et d’institutions au service de la pratique des soins de santé. Ainsi, au fil des siècles, la relation entre les professionnels de la santé (médecins, infirmières, techniciens de la santé et administrateurs) et les citoyens a caractérisé et orienté l’engagement chrétien dans la promotion de la santé.

This article is reserved for paid subscribers. Please subscribe to continue reading this article
Subscribe