CROIRE SIGNIFIE ÊTRE VULNÉRABLE Les « inconvénients » d’être croyant
Last Updated Date : 3 août 2022
Published Date:2 août 2022

L’arrestation du Père Stan Swamy, les abus et les traitements inhumains qui lui ont été infligés, et finalement sa mort en captivité, en Inde, le 5 juillet 2021, révèlent quelques caractéristiques importantes de notre foi[1]. Parmi elles, l’apparente impuissance et la vulnérabilité totale d’un croyant face à certains rouages de l’État et à des forces qui méprisent les principes constitutionnels et pour lesquelles l’équité, la justice, la paix et, en fin de compte, tout principe noble de moralité civile sont dénués de sens.

Dans de telles circonstances, un croyant, qui fonde sa vie de foi sur la justice, la paix, la fraternité, la liberté, le pardon et la réconciliation, et qui cherche à vivre en cohérence avec ce qu’il professe, finit par devenir une cible facile pour les fanatiques et les forces fondamentalistes qui visent à détruire toute trace de diversité et de dissidence afin d’imposer à la nation une tyrannie idéologique qui homogénéise la culture, la religion, la langue et le système politique.

Dans cet article, nous tenterons de réfléchir aux dimensions « vulnérables » de la foi dans le contexte conflictuel actuel. Bien sûr, il n’est pas toujours facile de faire la distinction entre la foi authentique et le fanatisme fondamentaliste (sadique et violent, ou masochiste et non-violent). Nos réflexions vont donc au-delà de ce type de question. Nous expliquerons également par quelles voies la vulnérabilité d’un croyant peut être considérée comme sa véritable force.

This article is reserved for paid subscribers. Please subscribe to continue reading this article
Subscribe

 

 

[1] Cf. S. Alla, « L’arresto di Stan Swamy in India », Civ. Catt. 2020 IV 349-355.

[2] Cité dans R. McAfee Brown, « The Vulnerable Posture of Faith », The Living Pulpit, 2, 1992, 18.

[3] Ibid.

[4] E. P. Clowney, The Unfolding Mystery: Discovering Christ in the Old Testament, Phillipsburg, NJ, P & R Publishing, 2013, 84. Cf. J. Edwards, « Religious Affections », dans : J. E. Smith (éd.), The Works of Jonathan Edwards, New Haven, Yale University Press, 1959, 139 s.

[5] Cf. Mother Teresa, Come be my Light: The Private Writings of the Saint of Calcutta, New York, Doubleday, 2007 (trad. ital. Sii la mia luce. Gli scritti più intimi della « santa di Calcutta », Milano, Rizzoli, 2009).

[6] R. McAfee Brown, art. cit., 18.

[7] Cf. Martin Luther King, « Discours du 27 avril 1960 », dans : Id., « Suffering and Faith », Research and Education Institute, Stanford (kinginstitute.stanford.edu/king-papers/documents/suffering-and-faith).

[8] Cité dans D. J. Hall, « Against religion : The case for faith », The Christian Century 128 (2011) 33.