« GAUDETE ET EXSULTATE » Racines, structure et signification de l’Exhortation apostolique
author

Cinq ans après son élection, le pape François publie sa troisième Exhortation apostolique sous le titre Gaudete et exsultate (GE). Comme l’indique explicitement le sous-titre, elle a pour thème « l’appel à la sainteté dans le monde actuel ». Le Pape lance un message essentiel en  indiquant ce qui compte, le sens même de la vie chrétienne, à savoir, selon les propres termes de saint Ignace de Loyola aux jésuites, “chercher et trouver Dieu en toutes choses” : curet primo Deum. C’est le cœur de toute réforme, personnelle et ecclésiale : mettre Dieu au centre.

Le card. Bergoglio, devenu pape, a choisi le nom de “François” pour cette raison : en tant que pontife, il a épousé la mission de François d’Assise : “reconstruire” l’Église dans le sens d’une réforme spirituelle avec Dieu au centre. Il affirme : « Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance » (GE 1).

Ce texte magistériel ne veut pas être « un traité sur la sainteté, avec de nombreuses définitions et distinctions qui pourraient enrichir cet important thème, ou avec des analyses qu’on pourrait faire concernant les moyens de sanctification ». L’  « humble objectif » du pape est de « faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté, en essayant de l’insérer dans le contexte actuel, avec ses risques, ses défis et ses opportunités » (GE 2). Et en ce sens il espère « que ces pages seront utiles pour que toute l’Église se consacre à promouvoir le désir de la sainteté » (GE 177). Comme nous le verrons au cœur de ce désir du Pape il y a le discernement.

READ MORE..
KENYA : POUR COMPRENDRE LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES
author

Le Kenya est un pays de l’Afrique de l’Est habitué aux rendez-vous d’élections présidentielles. Il est aussi habitué aux contestations des résultats de ces élections, avec souvent des troubles qui provoquent malheureusement mort d’homme. L’élection présidentielle 2022 n’a pas échappé à cette logique ou presque.

Le 05 septembre 2022, la Cour suprême du Kenya a confirmé l’élection de William Ruto à la présidence de la république, confirmant ainsi les résultats annoncés le 15 août 2022 par la Commission électorale indépendante (IEBC), donnant Ruto vainqueur avec environ 233.000 voix d’avance (50,49% contre 48,85%) sur Raila Odinga. Cette Cour a ainsi rejeté les recours de Raila Odinga qui avait dénoncé des fraudes, et a estimé que les irrégularités signalées n’étaient pas d’une ampleur suffisante pour affecter les résultats définitifs de l’élection présidentielle.

A l’issue de ce résultat, il sied de scruter la marche de la démocratie kenyane qui avance dans le même scénario chaque fois : élection, contestations, recours, confirmation du vainqueur ; avec souvent des scènes de violences.

READ MORE..