FRÈRES ET SŒURS DE QUI ? Trois critères pour une fraternité impossible
Partagez cet article :
 
Il n’y a rien de nouveau à affirmer que nous devons vivre dans un contexte de fraternité humaine. Ni en ajoutant qu’il s’agit d’une question urgente. Nous ne doutons pas non plus que ce cri ait été poussé, à travers les siècles, par des hommes et des femmes qui ont donné leur vie pour cet idéal. En revanche, ce qui requiert toujours de l’innovation, c’est comment le faire dans n’importe quel contexte. Nous devons demander à l’Esprit de nous montrer avec une fidélité créatrice quelles voies nouvelles, quelles pédagogies pastorales actualisées, quelles inspirations originales peuvent nous aider à grandir dans cette utopie à laquelle la foi nous invite et nos guides religieux nous appellent.

Notre expérience nous amène ainsi à proposer trois critères pédagogiques et pastoraux sur la base desquels nous pouvons amener nos frères et sœurs à percevoir cette utopie comme la leur et à s’associer à la construction de ce projet désiré en ce moment.

Chacun de nous appartient à une certaine lignée (de « ligne ») : nous venons d’une certaine chaîne historique de relations, dont nous constituons un maillon. Peu importe si nous les connaissons, nos généalogies imprègnent la conformation de notre identité par vertu et par défaut. Nous sommes ce que nous faisons avec ce que nous avons hérité sur le plan génétique, familial, culturel, personnel ; si nous l’ignorions, nous commettrions une grave imprudence anthropologique.
Obtenez l'édition numérique de La Civiltà Cattolica et lisez les meilleurs chercheurs de l'Église qui interprètent l'histoire, la politique, la culture, la science et l'art à la lumière de la foi chrétienne.
© laciviltacattolica.fr 2021