L’AGENDA 2030 POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET LES RELIGIONS
Partagez cet article :
 
Les Objectifs de développement durable (ODD), fixés en 2015 dans l’Agenda 2030, sont le résultat d’un long processus de délibération et reflètent un large consensus international sur les grands défis que l’humanité doit affronter au 21ème siècle.

Il est clair que les scientifiques, les économistes, les techniciens, les hommes politiques, les sociologues et même les militaires ont trop de raisons de s’intéresser aux ODD : la pollution, l’altération des régimes climatiques, la destruction de la couche d’ozone, la dégradation des sols, l’érosion, l’acidification des océans, la perte de la biodiversité, l’épuisement des ressources renouvelables et non renouvelables, le déséquilibre des cycles de l’azote et du phosphore – pour ne citer que quelques-uns des principaux problèmes et limitations planétaires rapportés par la communauté scientifique – sont des raisons déjà plus que suffisantes pour mobiliser toutes les principales composantes actives de la société.

La disponibilité de l’eau, la protection contre les rayons ultraviolets, la sécurité alimentaire, la propagation des maladies, la productivité agricole, la santé publique, les risques financiers, la stabilité politique, la sécurité naturelle et les flux migratoires sont des enjeux vitaux pour l’avenir de la civilisation. Ils sembleraient sans rapport mutuel, mais l’étude de nombreuses analyses spécialisées qui a conduit à la formulation des ODD a montré des rapports directs ou indirects.
Obtenez l'édition numérique de La Civiltà Cattolica et lisez les meilleurs chercheurs de l'Église qui interprètent l'histoire, la politique, la culture, la science et l'art à la lumière de la foi chrétienne.
© laciviltacattolica.fr 2021