LA PATERNITÉ SPIRITUELLE
Partagez cet article :
 
Le terme « spirituel » est l’un de ces mots qui, bien qu’ayant eu un sens profond dans les premiers temps du christianisme et à toutes les grandes époques de l’histoire de l’Église, perd parfois de sa richesse et se dilue en acceptions superficielles, ou se transforme en synonyme d’expressions purement négatives – comme « incorporel, immatériel » – et devient l’un des nombreux mots « édifiants », synonyme de « religieux » ou de « surnaturel ».

Pour Origène, l’homme « spirituel » est un homme « pratique », car l’Esprit s’acquiert et se manifeste dans l’action.Selon le théologien alexandrin, l’homme « spirituel » est celui où s’unissent « théorie » et « pratique », soins du prochain et charisme spirituel pour le bien du prochain. Et, entre ces deux charismes, il souligne surtout ce qu’il appelle le diakrisis, c’est-à-dire le don de discerner la variété des esprits.
Obtenez l'édition numérique de La Civiltà Cattolica et lisez les meilleurs chercheurs de l'Église qui interprètent l'histoire, la politique, la culture, la science et l'art à la lumière de la foi chrétienne.
© laciviltacattolica.fr 2022
Cliquez ici pour vous désabonner