Revue de culture fondée
en 1850

LES COMMUNAUTÉS NOUVELLES AU SEIN DE L’ÉGLISE BRÉSILIENNE
LES COMMUNAUTÉS NOUVELLES AU SEIN DE L’ÉGLISE BRÉSILIENNE
Partagez cet article       
L’Année de la vie consacrée, inaugurée par le pape François le 21 novembre 2014, a été une bonne occasion de prendre conscience des nouvelles formes de vie consacrée au sein de l’Église. Saint Jean Paul II avait déclaré qu’elles « témoignent de la puissance d’attraction que le don total au Seigneur, l’idéal de la communauté apostolique et les charismes de fondation continuent d’exercer sur la génération actuelle ».

Divers mouvements ecclésiaux et différentes communautés nouvelles ont fleuri dans l’Église post-conciliaire. L’une des caractéristiques des mouvements ecclésiaux est leur important sens de la communauté : ils transmettent à leurs membres « la mystique du vivre ensemble ». Et c’est précisément de cette mystique, alliée à l’élan missionnaire des fidèles laïques, qu’ont jailli les communautés nouvelles.

La relation qui existe entre les communautés nouvelles et les mouvements ecclésiaux n’est encore pas évidente. Certains voient en tous les deux des réalités associatives. Nous sommes de l’avis que les mouvements ecclésiaux ont une portée plus large, et que les communautés nouvelles ont une nature plus concrète. Elles sont en grande majorité nées du Renouveau charismatique catholique, que nous considérons comme un mouvement ecclésial. Cependant, il est encore prématuré de classer ou de cadrer dans une typologie spécifique ces nouvelles formes de vie consacrée au sein de l’Église.
© laciviltacattolica.fr 2024
Suivez-nous       
Cliquez ici pour vous désabonner